Recordings/Discussions
Background Information
Performer Bios

Poet/Composer Bios

Additional Information

Texts & Translations: Main Page | Cantatas BWV 1-50 | Cantatas BWV 51-100 | Cantatas BWV 101-150 | Cantatas BWV 151-200 | Cantatas BWV 201-224 | Other Vocal BWV 225-249 | Chorales BWV 250-438 | Geistliche Lieder BWV 439-507 | AMN BWV 508-524 | Other Vocal 1081-1089 | BWV Anh | Chorale Texts | Emblemata | Sources | Poets & Composers
Discussions: Texts | Translations: Part 1 | Part 2 | Part 3 | Part 4

Cantata BWV 215
Preise dein Glücke, gesegnetes Sachsen
French Translation in Interlinear Format
Cantate BWV 215 - Loue ton bonheur

Événement : anniversaire du couronnement d'Auguste III comme roi de Pologne
Première exécution : 5 octobre 1734
Texte : Johann Christoph Clauder

 

1

Chœur

Tromba I-III, Tamburi, Flauto traverso I/II, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Continuo

Preise dein Glücke, gesegnetes Sachsen,
Loue ton bonheur, Saxe bénie,
Weil Gott den Thron deines Königs erhält.
Puisque Dieu garde le trône de ton roi.
Fröhliches Land,
Terre joyeuse,
Danke dem Himmel und küsse die Hand,
Remercie le ciel et baise la main
Die deine Wohlfahrt noch täglich lässt wachsen
Qui jour après jour fait croître ta prospérité
Und deine Bürger in Sicherheit stellt.
Et maintient tes citoyens en sûreté.

   

2

Récitatif [Ténor]

Oboe I/II, Continuo

Wie können wir, großmächtigster August,
Comment pouvons-nous, très puissant Auguste,
Die unverfälschten Triebe
La pulsion non feinte
Von unsrer Ehrfurcht, Treu und Liebe
De nos respect, loyauté, et amour
Dir anders als mit größter Lust
Pour toi, si ce n'est avec le plus grand plaisir
Zu deinen Füßen legen?
La déposer à tes pieds ?
Fließt nicht durch deine Vaterhand
Auf unser Land
N'est-ce pas par ta main paternelle
Des Himmels Gnadensegen
Que sur notre terre
Mit reichen Strömen zu?
La bénédiction de la grâce du ciel
Und trifft nicht unsre Hoffnung ein,
Coule en de riches flots ?
Wir würden noch zu unsrer Ruh
Et si notre espoir pour notre paix n'était pas comblé,
In deiner Huld, in deinem Wesen
Dans ta grâce, dans ton caractère,
Des großen Vaters Bild und seine Taten lesen?
Nous lirions l'image de ton puissant père et de ses actions ?

   

3

Air [Ténor]

Oboe d'amore I/II, Violino I/II, Viola, Continuo

Freilich trotzt Augustus' Name,
Certainement le nom d'Auguste défie,
Ein so edler Götter Same,
Lui qui est la graine de si nobles dieux,
Aller Macht der Sterblichkeit.
Toute la puissance de la mortalité.
Und die Bürger der Provinzen
Et les citoyens des provinces
Solcher tugendhaften Prinzen
De princes aussi vertueux
Leben in der güldnen Zeit.
Vivent dans un âge d'or.

   

4

Récitatif [Basse]

Continuo

Was hat dich sonst, Sarmatien, bewogen,
Qu'est-ce qui t'a poussé, Sarmatie,
Dass du vor deinen Königsthron
Pour que ton trône royal
Den sächsischen Piast,
Ce soit le saxon Piast,
Des großen August' würdgen Sohn,
Le valeureux fils du grand Auguste,
Hast allen andern fürgezogen?
Que tu aies préféré avant tout autre ?
Nicht nur der Glanz durchlauchter Ahnen,
Pas seulement l'éclat de ses illustres ancêtres,
Nicht seiner Länder Macht,
Pas la puissance de des terres,
Nein! sondern seiner Tugend Pracht
Non ! mais la splendeur de sa seule vertu
Riß aller deiner Untertanen
Conduisit tous tes sujets
Und so verschiedner Völker Sinn
Et les esprits de gens si différents,
Mehr ihn allein,
Plutôt lui seul
Als seines Stammes Glanz und angeerbten Schein,
Que la magnificence de sa famille et la gloire héritée,
Fußfällig anzubeten hin.
À l'adorer à genoux.
Zwar Neid und Eifersucht,
En effet l'envie et la jalousie,
Die leider! oft das Gold der Kronen
Qui malheureusement épargnent l'or des couronnes
Noch weniger als Blei und Eisen schonen,
Moins souvent qu'elles épargnent le plomb et le fer,
Sind noch ergrimmt auf dich, o großer König!
Sont encore enragées contre toi, ô grand roi !
Und haben deinem Wohl geflucht.
Et ont maudit ton bonheur.
Jedoch ihr Fluch verwandelt sich in Segen,
Mais leur malédiction est changée en bénédiction,
Und ihre Wut
Et leur rage
Ist wahrlich viel zu wenig,
Est vraiment trop faible,
Ein Glücke, das auf Felsen ruht,
Pour ton bonheur qui repose sur le roc,
Im mindsten zu bewegen.
Pour au moins le troubler.

   

5

Air [Basse]

Oboe, Violino I/II, Viola, Continuo

Rase nur, verwegner Schwarm,
Ragez, essaim présomptueux,
In dein eignes Eingeweide!
Dans vos propres boyaux !
Wasche nur den frechen Arm,
Allez laver votre bras impudent,
Voller Wut,
Plein de rage,
In unschuldger Brüder Blut,
Dans le sang innocent de vos frères,
Uns zum Abscheu, dir zum Leide!
Pour notre dégoût, pour votre propre douleur !
Weil das Gift
Car le poison
Und der Grimm von deinem Neide
Et la furie de votre jalousie
Dich mehr als Augustum trifft.
Vous blesse plus qu'Auguste.

   

6

Récitatif [Soprano]

Flauto traverso I/II, Continuo

Ja, ja!
Oui, oui !
Gott ist uns noch mit seiner Hülfe nah
Dieu est encore près de nous avec son aide
Und schützt Augustens Thron.
Et protège le trône d'Auguste.
Er macht, dass der gesamte Norden
Par lui toutes les régions du Nord
Durch seine Königswahl befriedigt worden.
En le choisissant pour roi ont trouvé le contentement.
Wird nicht der Ostsee schon
Bientôt la Baltique ne sera-t-elle pas consciente,
Durch der besiegten Weichsel Mund
Par la conquête de la bouche de la Vistule,
Augustus' Reich
Du royaume d'Auguste
Zugleich
Aussi
Mit seinen Waffen kund?
Par la force des armes ?
Und lässet er nicht jene Stadt,
Et ne permet-il pas à cette ville
Die sich so lang ihm widersetzet hat,
Qui s'est opposée à lui si longtemps
Mehr seine Huld als seinen Zorn empfinden?
De ressentir sa grâce plutôt que sa colère ?
Das macht, ihm ist es eine Lust,
Cela prouve que c'est son plaisir
Der Untertanen Brust
De lier les cœurs de ses sujets
Durch Liebe mehr denn Zwang zu binden.
Par l'amour plutôt que par la force.

   

7

Air [Soprano]

Flauto traverso I/II, Violini, Continuo

Durch die von Eifer entflammeten Waffen
Utiliser les armes enflammées avec zèle
Feinde bestrafen,
Pour punir les ennemis,
Bringt zwar manchem Ehr und Ruhm;
Apporte gloire et renommée à beaucoup ;
Aber die Bosheit mit Wohltat vergelten,
Mais récompenser le mal par le bien
Ist nur der Helden,
N'appartient qu'aux héros,
Ist Augustus' Eigentum.
C'est la qualité d'Auguste.

   

8

Récitatif [Soprano, Ténor, Basse]

Tromba I-III, Tamburi, Flauto traverso I/II, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Continuo

Ténor:
Laß doch, o teurer Landesvater, zu,
Accorde-donc, ô cher père de ton pays,
Dass unsre Musenschar
Que par notre troupe de Muses,
Den Tag, der dir so glücklich ist gewesen,
En ce jour, qui a été si heureux pour toi,
An dem im vorgen Jahr
Où il y a un an,
Sarmatien zum König dich erlesen,
Les Sarmates t'ont choisi comme roi,
In ihrer unschuldvollen Ruh
Dans leur paix innocente
Verehren und besingen dürfe.
Puissent être honorés et célébrés par un chant.

 

Basse:
Zu einer Zeit,
À l'heure
Da alles um uns blitzt und kracht,
Où tout autour de nous il y a des éclairs et du vacarme,
Ja, da der Franzen Macht
Oui, quand la puissance des Français
(Die doch so vielmal schon gedämpfet worden)
(Qui tant de fois déjà a été soumise)
Von Süden und von Norden
Par le Nord et le Sud
Auch unserm Vaterland mit Schwert und Feuer dräut
Menace notre patrie par l'épée et le feu,
Kann diese Stadt so glücklich sein,
Cette ville peut être si fortunée
Dich, mächtgen Schutzgott unsrer Linden,
Que toi, le puissant protecteur de nos tilleuls,
Und zwar dich nicht allein,
Et en fait pas seulement toi,
Auch dein Gemahl, des Landes Sonne,
Mais aussi ton épouse, le soleil de notre pays,
Der Untertanen Trost und Wonne,
Le réconfort et le délice de tes sujets,
In ihrem Schoß zu finden.
Soient trouvés à sa base.

 

Soprano:
Wie sollte sich bei so viel Wohlergehn
Comment dans un tel bonheur
Der Pindus nicht vergnügt und glücklich sehn!
Le Pinde ne se trouverait-il pas content et heureux !

 

Tous:
Himmel! lass dem Neid zu Trutz
Ciel ! fais en dépit de la jalousie
Unter solchem Götterschutz
Avec une telle protection des Dieux
Sich die Wohlfahrt unsrer Zeiten
Que la prospérité de notre temps
In viel tausend Zweige breiten!
Puisse s'étendre en plusieurs milliers de rameaux !

   

9

Chœur

Tromba I-III, Tamburi, Flauto traverso I/II, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Continuo

Stifter der Reiche, Beherrscher der Kronen,
Fondateur des empires, Seigneur des couronnes,
Baue den Thron, den Augustus besitzt.
Construis le trône, qu'Auguste occupe.
Ziere sein Haus
Orne sa maison
Mit unvergänglichem Wohlergehn aus,
D'une prospérité pour toujours,
Laß uns die Länder in Friede bewohnen,
Fais que nous puissions demeen paix dans les terres
Die er mit Recht und mit Gnade beschützt.
Qu'il protège de sa justice et de sa grâce.

--

French Translation by Guy Laffaille (August 2009)
Contributed by Guy Laffaille (August 2009)

Cantata BWV 215: Recordings | Discussions: Part 1 | Part 2
German Text | Translations: Catalan-1 | Dutch | English-1 | English-3 | French-4 | French-6 | Hebrew | Italian | Spanish

French Translations in Interlinear Format (French-6): Sorted by BWV Number | Sorted by Title | Sorted by Event

Texts & Translations: Main Page | Cantatas BWV 1-50 | Cantatas BWV 51-100 | Cantatas BWV 101-150 | Cantatas BWV 151-200 | Cantatas BWV 201-224 | Other Vocal BWV 225-249 | Chorales BWV 250-438 | Geistliche Lieder BWV 439-507 | AMN BWV 508-524 | Other Vocal 1081-1089 | BWV Anh | Chorale Texts | Emblemata | Sources | Poets & Composers
Discussions: Texts | Translations: Part 1 | Part 2 | Part 3 | Part 4

Introduction | Cantatas | Other Vocal | Instrumental | Performers | General Topics | Articles | Books | Movies | New
Biographies | Texts & Translations | Scores | References | Commentaries | Music | Concerts | Festivals | Tour | Art & Memorabilia
Chorale Texts | Chorale Melodies | Lutheran Church Year | Readings | Poets & Composers | Arrangements & Transcriptions
Search Website | Search Works/Movements | Terms & Abbreviations | Copyright | How to contribute | Sitemap | Links



 

Back to the Top


Last update: ýSeptember 17, 2009 ý02:04:14